ANEE - moniteurs & monitrices d'équitation


Membres Enseignants Actualités ... VAE Equestre Liste des enseignants ANEE Les centres équestres cherchent ...


Présentation VAE Les étapes Financement Conseils

La VAE - Validation des Acquis de l'Expérience

Quelques conseils pour la rédaction de vos expériences

Le fond, c'est à dire le contenu

Le jury doit pouvoir identifier facilement vos compétences par rapport au référentiel de la certification visée : le choix de vos expériences est donc très important. Le récit de celles-ci doit être concret, précis, varié, et très détaillé.
Vous devez expliquer votre rôle, votre implication personnelle, et analyser vos activités et vos tâches : c'est une reflexion approfondie qui vous permettra de restituer correctement vos expériences.
Attention, ne supposez pas que le jury va comprendre ce que vous voulez dire si vous ne l'explecitez pas suffisamment (objectifs, justification des choix, analyse, évaluation, bilan, solutions...)

La forme,c'est à dire la présentation

Ecrivez sous la forme "je", et utilisez le présent, avec des verbes d'action.
Situez bien l'action dans son contexte (lieu, date, objectifs, partenaires, collègues, public, comment, pourquoi...) et donnez des exemples précis
Décrivez chaque expérience de façon chronologique en évitant les phrases trop longues et lourdes.
N'hésitez pas à faire plusieurs parties avec des titres, et un sommaire afin que le jury comprennent que vos idées sont organisées.

Les erreurs à ne pas faire

Ne copiez pas la fiche de votre poste (fonctions, missions)
Ne présentez pas de fiches impersonnelles ou des documents "outils" prêt à utiliser (par tous)
Ne copiez pas un cours théorique, mais vous pouvez y faire référence dans la desciption de vos expériences (j'ai utilisé telle méthode parce que ...)

Les annexes

Les annexes complètent vos dossiers d'expériences sans l'alourdir : documents que vous avez conçus par exemple avec explication sur votre rôle (affiche, communication, explication d'un principe utilisé...)

Construire son recit d'expériences

Contexte et niveau de responsabilité
Groupe en charge, public
Analyse des besoins, adaptation
Objectifs
Contraintes
Moyens et Méthodes mis en oeuvres : la partie la plus importante
Organisation, stratégie, pédagogie
Plan d'action, entrainement
Difficultés et solutions
Evaluation et bilan

Guide de rédaction FFE

Quelques termes de la VAE

ACCOMPAGNEMENT : ACTION D’ACCOMPAGNER
Il s’agit d’une aide apportée au candidat pour : la rédaction de son livret de présentation des expériences et des acquis (Dossier n° 2), la préparation de l’entretien avec le jury et éventuellement la mise en situation professionnelle. L’accompagnement peut être d'ordre administratif, méthodologique, pédagogique. C’est une action la plupart du temps payante avec des possibilités de prise en charge financière. Elle est facultative mais vivement recommandée. Un congé légal de 24 heures peut être accordé, sous certaines conditions, par l’employeur.
ACQUIS : LES ACQUIS DE L’EXPERIENCE
Connaissances et compétences obtenues et développées par le candidat à travers sa pratique. Ensemble de savoirs, savoir-être et savoir-faire maîtrisés dans une activité professionnelle ou sociale. Les acquis exigés pour commencer une formation constituent les pré-requis.
ACTIVITE
Ensemble des tâches effectuées par une personne, selon des conditions d’exercice identifiées.
Pour la VAE, on distingue :
- activité salariée : déterminée par le lien de subordination à un employeur. Les activités salariées peuvent être présentées sur une experience continue ou sur des périodes cumulées.
- activité non salariée : activité professionnelle exercée en dehors d’un lien de subordination avec un employeur (en tant qu'amateur ou en indépendant)
- activité bénévole : activité professionnelle d’une personne qui s’engage librement pour mener une activité non rémunérée. Les activités bénévoles sont prises en compte lorsque la structure, généralement association, peuvent délivrer une attestation.
APTITUDE
Qualité qui le rend potentiellement un individu capable d’accomplir une tâche. On dit qu’il est « apte à ».
ATTESTATION
Acte par lequel on reconnaît l’existence d’un fait. En VAE, on retrouve plusieurs types d’attestations :
- sur l’honneur : le candidat doit compléter, dater et signer une attestation sur l’honneur justifiant de l’exactitude de ses déclarations et des éléments fournis avec son dossier ;
- d’employeur : elles justifient des activités du salarié, en relation avec le référentiel métier du diplôme visé. Un modèle d’attestation est fourni avec le livret 1 pour chaque diplôme ;
- d’activités bénévoles : remplies par les dirigeants d'associations et justifiant les activités en relation avec le référentiel métier du diplôme visé.
- de formation : preuve écrite qu’une personne a suivi une formation.
BILAN DE COMPETENCES
Opération qui permet à une personne d’identifier et d’analyser ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations afin de déterminer un (nouveau) projet professionnel en pssant, le cas échéant, par un projet de formation. Ce dispositif est destiné aux salariés en CDI, CDD, intérimaires ou demandeurs d'emploi.
BENEVOLAT
Activité exercée sans obligation, ni rétribution.
BPJEPS
Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport est un diplôme de niveau IV qui a été créé en France en 2001, étendu en 2005. Il atteste de la possession des compétences requises pour exercer le métier d’animateur. Il est délivré par la DRAJES (ex-DRJSCS).
BRANCHE PROFESSIONNELLE
Une branche professionnelle regroupe les entreprises d’un même secteur d’activité et relevant d’un accord ou d’une convention collective (conclus par les organisations syndicales - représentants des employeurs et des salariés).
CANDIDAT
Le candidat à la VAE est une personne, avec ou sans qualification professionnelle reconnue, désirant en acquérir une, la compléter ou l'adapter afin de reprendre une activité, d’évoluer ou de se reconvertir. Le candidat doit justifier de ses compétences professionnelles, acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du référentiel diplôme demandé. Le candidat peut être salarié, demandeur d’emploi, agent public, bénévole etc.…
CERTIFICATION
C’est le terme officiel qui recouvre toutes les appellations différentes : diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle (CQP)...
COMPETENCE
Une compétence est une capacité à combiner un ensemble de savoirs, savoir-faire et savoir-être en vue de réaliser une tâche ou une activité. Elle a une finalité professionnelle. Son résultat est évaluable.
CONGE VAE
Droit ouvert dans le code du travail. Il permet à tout salarié de bénéficier d’une absence rémunérée en vue de réaliser une VAE (accompagnement et préparation du passage devant le jury). La durée est limitée à 24 heures de travail consécutives ou non. La demande doit parvenir à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation. L’employeur doit faire connaître sa réponse au salarié, par écrit, dans les 30 jours suivant la réception de la demande. L’employeur ne peut pas refuser le congé mais reporter l’autorisation d’absence de 6 mois au maximum à compter de la demande. Ce report doit être motivé par des raisons de service explicitées dans la réponse écrite.
CONNAISSANCES
Ensemble de savoirs théoriques ou pratiques acquis par une personne.
CONSEIL : EN VAE
Le conseil, donné par les conseillers des PRC, Pôle Emploi, par l’organisme valideur, est la somme des éléments qui permettent au candidat de vérifier si son projet VAE est solide, de définir les certifications qui peuvent y correspondre, de connaître le parcours à suivre et les possibilités de financement.
CONVOCATION
Une fois les sessions de jurys VAE programmées pour une certification déterminée, l’organisme valideur donne rendez-vous aux candidats concernés et aux membres de jurys.
CPF = COMPTE PERSONNEL DE FORMATION
Mesure de la loi du 5 mars 2014. Outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet à toute personne, salariée ou demandeur d'emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l'entrée dans la vie professionnelle et tout au long de sa carrière.
CPNE-EE
Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi – Entreprises Equestres. C’est l’organisme certificateur qui valide les CQP du secteur équestre.
CQP : CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE
Diplôme crée eet délivré par une commission paritaire nationale pour l’emploi d'une branche. Il atteste de la maîtrise par un individu de capacités et de compétences requises pour un emploi ou un métier.
Dans le milieu équestre, les CQP sont délivrés par la CPNE-EE (Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi – Entreprises Equestres) :
- CQP Animateur Soigneur Assistant (ASA), mention Equitation ou Tourisme Equestre
- CQP Enseignant Animateur d'Equitation (EAE)
- CQP Organisateur de Randonnées Equestres (ORE
DEJEPS
Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport, de niveau III. Il atteste des compétences pour exercer le métier d’entraîneur sportif. Il est délivré par la DRAJES (ex-DRJSCS).
DESJEPS
Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport, de niveau II. Il atteste des compétences pour exercer le métier de directeur sportif. Il est délivré par la DRAJES (ex-DRJSCS).
DIPLOME
Document ou titre délivré par une autorité sous le contrôle de l’Etat. Il reconnaît à son titulaire un niveau de capacité vérifié ou atteste d’un niveau d’enseignement, d’un degré d’aptitudes et de connaissances. Le diplôme obtenu par VAE a la même valeur juridique que celui obtenu par la formation.
DISPENSE
La possession de certains diplomes ou titres, permet, dans certains cas prévus par les textes, l'exemption de passer certaines UC, car elle entraîne la validation du domaine de compétences correspondant de façon automatique.
DOSSIER DE RECEVABILITE - LIVRET 1
Dossier permettant à l’autorité certificatrice de vérifier, à partir de preuves administratives apportées par le candidat, qu’il répond aux critères de la VAE : durée de l’expérience et rapport entre l’activité exercée et le diplôme demandé. Son contenu est défini au plan national, on y trouve un livret de recevabilité (livret 1), une notice explicative, une fiche d’information et des modèles d'attestations spécifiques à chaque diplôme.
DOSSIER DE VALIDATION - LIVRET 2
Dossier dans lequel le candidat décrit et met en valeur son expérience professionnelle et les activités qu’il a menées en rapport avec les domaines de compétences du référentiel métier du diplôme visé. Ce dossier sert de support au jury VAE.
DRAJES
Il s’agit de la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports, créée en 2021 et issue de l’ancienne DRJSCS
DRJSCS (appelée également « JEUNESSE ET SPORTS »)
La Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale est un organisme certificateur pour la VAE de certains diplômes dans les domaines sanitaire et social. Créées en 2010, les DRJSCS ont regroupé les Directions Régionales et Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS/DDASS), les Directions Régionales et Départementales de la Jeunesse et des Sports (DRJS/DDJS) et les Directions Régionales de l’Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances.
Les DRJSCS étaient chargées de fournir un appui, piloter, cordonner et mettre en oeuvre des politiques publiques notamment dans le domaine des formations et certifications. Ainsi, la DRJSCS en sa qualité d’autorité certificatrice, organisait les jurys, contrôlait les organismes de formation et délivrait les diplômes sous l’autorité directe des ministres concernés et par délégation du Préfet de Région.
DECISION
Décision de recevabilité : l’organisme certificateur vérifie la recevabilité de la demande VAE, au regard des éléments fournis par le candidat dans le livret 1. Elle est notifiée au candidat dans les deux mois suivant la réception du livret 1 complet.
Décision du jury
A l’issue de l’entretien du jury VAE avec le candidat, le jury plénier du diplôme concerné, se prononce pour chaque candidat, sur l’attribution du diplôme, sur la validation partielle de compétences ou sur l’absence totale de validation.
EMPLOI
Ensemble des activités économiques qu'un individu exerce régulièrement, pour la réalisation d'un travail contre rémunération, par l’exercice d'une profession, ou bien pour un travailleur indépendant, la réalisation de multiples contrats implicites ou explicites dans le cadre de l’exercice d’une profession. Une personne bénévole n'occupe pas un emploi au sens strict du terme.
ENTRETIEN
Rendez-vous entre le candidat et le jury statuant sur une demande de VAE. L’entretien est préparé et conduit par un groupe d’examinateurs à partir de l’analyse du dossier du candidat. Il permet au candidat d’apporter des informations complémentaires à celles qu’il a fournies dans son dossier et d’en expliciter certaines. Sa durée est comprise entre 30 et 60 minutes.
EVALUATION DES COMPETENCES
Appréciation des compétences et des connaissances maîtrisées par une personne à un moment donné.
EXPERIENCES
Connaissances acquises par la pratique.
FFE = FEDERATION FRANCAISE D’EQUITATION
La Fédération française d'équitation (FFE) est une association loi de 1901 assurant la gestion, la promotion et le développement des disciplines équestres en France. C'est aussi l’organisme délivrant les titres professionnels suivants : ATE (Accompagnateur de Tourisme Equestre), AE (Animateur d’Equitation)
FINANCEMENT
L’accompagnement à la VAE est payant mais il existe des possibilités de financement en fonction du statut du candidat. Pour les salariés : la VAE peut se faire à l'initiative de l'employeur dans le cadre du plan de formation. Dans ce cas, la structure prend à sa charge les frais liés à la VAE (rémunération du salarié, frais d’accompagnement, remplacement, frais de déplacement et d'hébergement...), soit sur son budget, soit en passant par son OPCO ; à l'initiative du salarié dans le cadre d'un congé VAE ou via l’utilisation de son CPF. Pour les autres statuts : le financement peut être assuré par les commanditaires publics (dans le cadre de dispositifs existants ou de programmes spécifiques : assurance chômage pour les demandeurs d’emploi, chèques VAE dans certaines régions etc.)
FORMATION CONTINUE
Concerne les personnes déjà dotées d'une expérience professionnelle et qui envisagent de se former pour diverses raisons (obtenir un diplôme de niveau supérieur, se reconvertir, changer de spécialisation…)
FORMATION INITIALE
Cursus de l’enseignement supérieur qui s’inscrit dans la continuité de la scolarité d’une personne ayant le statut d’étudiant.
FORMATION PROFESSIONNELLE
Processus d'apprentissage qui permet à un individu d'acquérir les savoirs et savoir-faire (habiletés et compétences) nécessaires à l'exercice d'un métier ou d'une activité professionnelle et ce tout au long de la vie professionnelle. (Loi du 24 novembre 2009)
METIER
Exercice par une personne d'une activité dans un domaine professionnel, en vue d'une rémunération
NIVEAU DE FORMATION
Grille interministérielle des niveaux d'homologation
Niveau I : emplois exigeant une formation de niveau supérieur à celui de la maîtrise : connaissance affirmée des fondements scientifiques d’une activité professionnelle, maîtrise de processus de conception ou de recherche.
Niveau II : emplois exigeant normalement une formation comparable à celui de la licence ou de la maîtrise : maîtrise des fondements scientifiques de la profession, conduisant généralement à l’autonomie dans l’exercice de cette activité.
Niveau III : emplois exigeant normalement des diplômes du niveau diplôme universitaire de technologie (DUT) ou brevet de technicien supérieur (BTS) ou fin de premier cycle de l’enseignement supérieur ou d’un titre professionnel : connaissances et capacités de niveau supérieur au niveau IV sans toutefois comporter la maîtrise des fondements scientifiques des domaines concernés, permettant d’assurer de façon autonome ou indépendante des responsabilités de conception et/ou d’encadrement et/ou de gestion.
Niveau IV : emplois de maîtrise ou d’ouvrier hautement qualifié et pouvant attester d’un niveau de formation équivalent à celui du brevet professionnel (BP), du brevet de technicien (BT), du baccalauréat professionnel ou du baccalauréat technologique ou d’un titre professionnel. Implique davantage de connaissances théoriques que le niveau V : travail technique qui peut être exécuté de façon autonome et/ou comporter des responsabilités d’encadrement (maîtrise) et de coordination.
Niveau V : emplois exigeant normalement une formation de niveau équivalent à celui du Brevet d’Etudes Professionnelles.
NOTIFICATION
La notification est une formalité écrite par laquelle on informe officiellement le candidat à la VAE du contenu de la décision concernant la recevabilité de sa demande ou de la décision du jury de validation.
OPCO : OPERATEURS DE COMPETENCES
Depuis le 1er avril 2019, onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés. Ils remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA). Leurs missions est de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.
ORGANISME DE FINANCEMENT
La loi prévoit que les entreprises contribuent au financement des dispositifs de formation (CIF, DIF, bilan de compétences, VAE etc.). Les entreprises versent cette somme aux organismes de financement auxquels elles adhèrent.
ORGANISME CERTIFICATEUR / VALIDEUR = AUTORITE
Il décide du contenu des certifications (compétences et connaissances exigées) et des modalités d’évaluation, que ce soit en formation initiale, continue ou en VAE. exepmle d'organisme certificateur : ministère, chambre consulaire, organisme de formation public ou privé, branche professionnelle
PARCOURS MIXTE
Le candidat termine son parcours VAE par une formation afin de valider les modules non acquis par la VAE. Ou bien le candidat valide par VAE les modules non acquis lors d'une formation. La validité des unités de formation (UF) et unités de compétences (UC) est de 5 ans afin de permettre la complémentarité des voies de certification.
PLAN DE FORMATION
Ensemble des actions de formation qu'une entreprise décide d'engager. L'employeur est donc à l'initiative du plan de formation, mais le salarié peut demander à inscrire une formation dans ce plan. Objectifs : s'adapter à son poste de travail, et/ou aux évolutions de son emploi, développer ses compétences.
PRC : POINTS RELAIS CONSEIL
Les Points Relais Conseil sont chargés d’accueillir, d’informer et de conseiller les personnes qui souhaitent utiliser la validation de leur expérience. Ils donnent une information générale sur la démarche de VAE, ses intérêts, ses modalités, l’investissement personnel nécessaire ...
PREUVES DE LA RECEVABILITE
Éléments concrets que le candidat peut apporter pour attester de son expérience et de la durée des activités exercées : contrat de travail, attestation d’emploi, déclaration URSSAF, etc.
QUALIFICATION
Capacité d’une personne à exercer un métier ou occuper un poste de travail.
RECOURS
Le candidat à la VAE dont le livret 1 est notifié irrecevable peut exercer son droit de recours et contester la décision prise par l’autorité administrative, sous réserve du respect de certaines conditions de forme et de délai. Ce recours peut être gracieux (réexamen du dossier par l’auteur de la décision ou par l’autorité supérieure hiérarchique), ou contentieux (formulé devant un tribunal administratif). Par contre, les décisions de jurys ne peuvent être contestées que par un recours contentieux devant le tribunal. Le jury est considéré comme souverain et sa décision non susceptible de recours gracieux ou hiérarchique.
RNCP = REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Le RNCP permet de consulter les descriptifs des certifications : activités visées, secteur d'activité, éléments de compétence acquis, modalités d’accès, niveau...
Il tient à la disposition des personnes et des entreprises une information constamment à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification figurant sur les listes établies par les commissions paritaires nationales de l'emploi des branches professionnelles. Les certifications enregistrées dans ce répertoire sont reconnues sur l'ensemble du territoire national.
REFERENTIEL
Document officiel faisant l'inventaire d’actions et de performances détaillant un ensemble de capacités, lié à un titre ou à un diplôme.
REFERENTIEL PROFESIONNEL = REFERENTIEL METIER = REFERENTIEL D’ATIVITES
Document descriptif du contenu et du mode de réalisation des tâches et des activités, des conditions d’exercice, des buts, objectifs et finalités visés par un emploi.
REFERENTIEL DE COMPETENCES
Document qui recense et classe en catégories les différentes compétences des activités du référentiel professionnel.
REFERENTIEL DE CERTIFICATION = REFERENTIEL DE DIPLOME
Document qui décrit précisément les capacités, compétences et savoirs exigés pour l’obtention d'une certification.
REFERENTIEL DE FORMATION
Document qui définit les objectifs, contenus, programme et méthodes de formation destinés à faire acquérir les compétences correspondant au diplôme.
ROME
Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois, créé en 1989 par l'Agence nationale pour l'emploi, aujourd'hui Pôle emploi en France. Il sert à identifier aussi précisément que possible chaque métier.
SAVOIR
Ensemble de connaissances théoriques et pratiques ou d'aptitudes reproductibles acquises par l’étude ou l’expérience.
SAVOIR-ETRE
Savoir-faire relationnel : comportements et attitudes attendus dans une situation donnée ; Capacité à s’adapter à des situations variées et à ajuster ses comportements en fonction des caractéristiques de l’environnement, des enjeux de la situation et du type d’interlocuteur.
SAVOIR-FAIRE
Mise en oeuvre simultanée d’un savoir et d’une habileté pratique dans une réalisation spécifique.
TACHES
Différentes opérations qui doivent être effectuées pour réaliser correctement une activité.
TITRE PROFESSIONNEL
Certificat attestant que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l'exercice d'activités professionnelles qualifiées. La FFE délivre 2 titres professionnels : l’ATE et l’AAE.
UC
Abréviation pour « Unité Capitalisable ».
VAE : VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE
Instituée par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit inscrit dans le code du Travail (article L. 935-1) ainsi qu’une voie d’accès aux diplômes et titres à finalité professionnelle encadrée par le code de l’éducation. Elle permet à toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 1 an, de se voir reconnaître officiellement ses compétences professionnelles, par un titre, un diplôme professionnel ou un certificat de qualification enregistré préalablement au RNCP.
VALIDATION
La validation peut être partielle si le jury estime que le candidat n’a pas les acquis suffisants au regard du référentiel du diplôme. Dans ce cas, le candidat devra compléter ses acquis soit par une expérience complémentaire soit par une formation, dans la limite des 5 ans qui suivent la notification de la première validation de compétence.

Renseignements et Devis sur demande : aneeasso@gmail.com



Code et Design par LGG